Advance Wars

Jaquette du jeu vidéo Advance WarsWars World est au bord de l’implosion ! La nation d’Orange Star subit une invasion soudaine et en apparence infondée de son voisin immédiat Blue Moon. Il vous appartient de repousser cette attaque et de neutraliser l’ennemi. Sous vos ordres, les trois généraux Andy, Max et Sami vous prêtent leur talent et leur pouvoir. Mais gagner cette guerre-là exigera surtout un talent stratégique sans faille : le vôtre…

Advance Wars est mignon. Avec son style graphique entre cartoons et mangas, il ne montre jamais aucune violence et s’adresse ainsi à tous les publics. Les affrontements sont retranscrits sous forme de courtes animations rigolotes qui ajoutent une touche bien particulière. Designs et animations sont simplifiés afin de permettre au joueur de se concentrer tout entier sur la partie et sa dimension stratégique. Tout au long du récit, on comprend que les divers personnages qu’on croise, qu’on les combatte ou non, ont tous vécu certaines choses qui les rendent assez attachants.

Screenshot du jeu vidéo Advance WarsAdvance Wars ne propose pas un scénario vraiment complexe. À vrai dire, on ne comprend pas toujours très bien pourquoi les choses s’y passent telles qu’elles se produisent ni même si leur complexité apparente fait en effet avancer l’histoire ; et si parfois plusieurs chemins s’offrent à vous ils finissent néanmoins par tous se rejoindre, ce qui évoque des espèces de coups d’épée dans l’eau, faute d’une meilleure métaphore. D’ailleurs, vu le niveau des dialogues, on se dit qu’on n’est pas le seul à ne pas tout saisir, ce qui agace d’autant plus qu’on perd son temps à lire des informations sans intérêt.

Screenshot du jeu vidéo Advance WarsAdvance Wars figure dans la série des Nintendo Wars et fait plus ou moins suite à Super Famicon Wars, ce qui ne vous dit probablement pas grand-chose mais permet néanmoins d’affirmer qu’il prolonge une lignée de jeux de stratégie au tour par tour restée célèbre. Le tout premier titre de cette série, d’ailleurs, Famicom wars (1988), fut développé par le même studio que celui d’Advance Wars, avant de se voir porté sur Game Boy sous le titre de Game Boy Wars en 1990 ; il s’agissait jusque-là de la seule participation d’Intelligent Systems à cette série. Mais quand on joue, par contre, cette illustre parenté ne frappe pas…

Screenshot du jeu vidéo Advance WarsAdvance Wars, en effet, triche. Comme la plupart des jeux de ce type, vous me direz, puisqu’il ne place pas le joueur sur un pied d’égalité avec son adversaire dirigé par intelligence artificielle ; mais dans ce cas précis celle-ci s’avère tant demeurée et le rapport de force de départ montre un tel décalage que la plus simple frustration se mue vite en un pur énervement, de sorte qu’on en vient rapidement à se demander ce qu’on fait là à jouer – ou du moins à tenter de jouer – alors que tant d’autres titres méritent toute notre attention. Puis on se souvient que l’enthousiasme des uns se communique parfois trop bien aux autres…

Advance Wars, en fin de compte, apparaît bien surestimé, mais il ne dégoûte pas au point de ne pas vouloir essayer sa suite. Au moins essayer. Pour voir si les choses se sont améliorées…

Séquelles :

Advance Wars lança une franchise à succès. Après ce premier opus, sa suite directe Advance Wars 2: Black Hole Rising sort la même année sur la même console ; puis la licence passe sur Nintendo DS avec Advance Wars: Dual Strike, sorti en 2005, et enfin Advance Wars: Dark Conflict en 2008.

Advance Wars
Intelligent Systems, 2001
Game Boy Advance, env. 5 € (occasions seulement)

About these ads

2 Responses to “Advance Wars”


  1. 1 Corti 4 août 2011 à 18:03

    Tiens, c’est marrant, je viens de finir le Dual Strike il y a peu. J’ignore s’il est censé être plus dur ou plus facile que ces précédents, mais j’ai adoré. Toutes ces stratégies à mettre en place pour tabasser ses ennemis, mais si le rapport de force est souvent à notre désavantage, je kiffe.

    Mais j’aime en chier en même temps.

  2. 2 Guilhem 5 août 2011 à 12:24

    ‘Spice de maso… =P

    Perso, c’est le Dark Conflict qui me fait envie, pour son univers post-apocalyptique qui tranche pour le moins franchement avec l’ambiance bon enfant des précédents. Mais j’ignore si l’IA s’est améliorée par contre…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Entrer votre e-mail :


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 93 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :