Un projet de bus urbain pour l’avenir

Projet chinois de bus du futur

Il n’aura échappé à personne que les voies urbaines s’engorgent de plus en plus au fil du temps, ce qui amène les politiques à vouloir développer toujours davantage les transports en commun – question de résorption des embouteillages mais aussi d’écologie bien sûr…

Ce projet chinois nous donne un aperçu d’un tel choix poussé en quelque sorte à son extrême : un engin de près de cinq mètres de haut, sorte de croisement entre un tramway et un ferry, qui peut atteindre les 60 Km/h et capable de transporter plus de 1000 passagers à la fois.

Reste à voir ce que ça donnerait dans nos cités d’Europe où, au contraire de la Chine, on souhaite conserver telles quelles nos vieilles bâtisses – ce qui implique aussi de garder en l’état les passages étroits et parfois « bas de plafond » qui les séparent, et où un tel véhicule aurait bien du mal à circuler.

En tous cas, c’est une démonstration supplémentaire de l’esprit d’innovation qui caractérise la Chine d’aujourd’hui mais qui nous fait hélas défaut. En fin de compte, c’est peut-être là ce qu’il faut vraiment retenir de cette idée pas si folle que ça mais dont on ne trouve toujours pas l’équivalent chez nous.

5 Responses to “Un projet de bus urbain pour l’avenir”


  1. 1 Durin 15 octobre 2010 à 16:22

    Tu es assez sévère avec l’Europe sur ce point :
    contrairement à la Chine, tu ne verras pas des gens expropriés sauvagement et manu-militari.
    Tout comme je pense que nombre de quartiers des grandes villes chinoises ne peuvent se targuer d’avoir des bâtiments historiques ou d’une architecture valorisante (j’ai tendance à penser (à tort ?) que nombre de leurs bâtiments sont surtout en béton avant d’être esthétique).
    Dans ces conditions, cela me semble moins désagréable/difficile de détruire de telles habitations.

  2. 2 Guilhem 15 octobre 2010 à 17:41

    Wais, mais qui aime bien châtie bien ^^

    Non sérieusement, je regrette juste qu’on en reste à des idées déjà bien connues comme les bus ou les tramways qui ne sont qu’une demi-solution : en fin de compte, on a toujours autant de mal à circuler…

    Je ne préconise pas des moyens de ce genre, pour les raisons que j’évoque dans mon billet, mais je regrette qu’on ne parvienne pas à sortir de nos ornières habituelles

    Disons que c’est un peu un coup de gueule ;]

  3. 3 Lapsus van de Zloot 15 janvier 2011 à 15:51

    C’est sûr que c’est plutôt raffraichissant, ce genre d’innovation en matière de transports en commun. Si cela ne vous dérange pas, je linke ce post.


  1. 1 Le Mur de Laine de Briques Rétrolien sur 15 janvier 2011 à 15:44

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Entrer votre e-mail :


%d blogueurs aiment cette page :