Area 88

Jaquette DVD de l'édition US de l'OVA Area 88Shin Kazama a un brillant avenir : sa formation de pilote de ligne s’achève avec une place assurée chez Yamato Airlines. Alors qu’il fête son diplôme avec un ami, celui-ci profite de l’ébriété de Shin pour lui faire signer un papier qui fait de lui un pilote militaire sur la base Area 88 du royaume d’Asran en proie à une effroyable guerre civile. Pacifiste obligé de tuer, Shin n’a plus que trois voies de sortie : survivre jusqu’au bout de ses trois ans de contrat, racheter celui-ci 1 500 000, ou déserter en voyant sa tête mise à prix…

Cette OVA a de l’âge et ça se voit : si le premier épisode accuse les ans, les choses tendent à s’améliorer par la suite, surtout au niveau des chara designs et de l’animation – les scènes de combat du dernier épisode étant assez époustouflantes. Hélas, ceci ne laisse pas passer le grotesque de certaines situations – au moins une par épisode – qui gâche un peu le plaisir…

Mais on n’est pas dans Top Gun (Tony Scott ; 1986) – d’autant plus que ce film sortit un an après Area 88 – car cette production reste avant tout l’histoire d’une vie dévastée par l’enfer de la guerre, et si certaines actions de Shin gardent des mobiles obscurs, l’ensemble tient assez la route pour se montrer tout à fait regardable. La plupart des personnages s’éloignent des clichés et savent se rendre attachants malgré l’horreur de leurs actes même si on aurait apprécié plus de développement dans leurs relations et plus de détails quant à leur passé respectif.

Avec des situations brillantes de dureté et de noirceur, à l’image de toute histoire de guerre qui se respecte, cette OVA saura ravir les passionnés d’aviation militaire comme les fans de la série de simulateurs de vol Ace Combat. Les autres passeront leur chemin sans regrets.

Notes :

Cet anime est adapté du manga éponyme de Kaoru Shintani, publié chez Shônen Big Comic de 1979 à 1986, dont il ne couvre à peu près que le premier tiers sans aucune indication sur sa fin exacte.

Un remake de cette OVA sortit en 2004, sous forme d’une série TV de 12 épisodes réalisée par Isamu Imagake :  l’édition française en est disponible chez Dybex.

Dans le premier épisode, Shin pilote un F-8 Crusader qui est en effet capable de voler les ailes repliées, comme on le voit dans l’anime. S’il reste le seul avion capable de réaliser cette performance, il ne s’agit pas d’une volonté de ses concepteurs mais bien d’un hasard découvert lors d’un vol d’essai.

Area 88 a servi de base pour un jeu vidéo de Capcom sorti en 1989 sous le titre d’U.N. Squadron sur CP System, avant de connaître des portages sur de nombreuses plateformes.

L’emblème de Shin est une tête de licorne en flammes visible sur l’aileron de queue de son appareil.

Area 88, Hisayuki Toriumi, 1985
ADV Films, 2008
3 épisodes, pas d’édition française à ce jour

Cette chronique fut à l’origine publiée sur le site Animeka

1 Response to “Area 88”


  1. 1 NicK 26 octobre 2011 à 13:35

    J’ai du voir le remake. Sympa mais pas inoubliable.
    NicK.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Entrer votre e-mail :


%d blogueurs aiment cette page :