Super Robot Wars: O.G. – The Animation

Jaquette de l'édition américaine de l'OVA Super Robot Wars: Original Generation - The AnimationLa planète est en fête : aujourd’hui a lieu la présentation publique du nouveau système de défense globale de la flotte terrienne, le mecha VTX-001 Vartoul – un modèle de drone contrôlé par le réseau mondial ODE et qui ne nécessite pas de pilote humain. Mais lors de l’exhibition, les drones deviennent soudain incontrôlables et attaquent toutes les forces alliées en présence. Kyosuke et sa bande s’organise contre l’ennemi : après la bataille, un Vartoul est analysé : dans son cockpit, un corps inanimé…

Cette OVA est exactement ce qu’on est en droit d’attendre d’une adaptation en à peine trois épisodes d’une série de jeux vidéo de combat de mechas mêlant les genres et les univers dans un parfait souk sans queue ni tête mais néanmoins très divertissant et tout autant addictif – et même si la série dérivée précise que transpose cette production n’emprunte aucun engin ni personnage à une franchise animée existante, au contraire de ses autres opus (1). Un scénario pour le moins faiblard et des psychologies stéréotypées jusqu’à la caricature, mais néanmoins des qualités artistiques indéniables tant au niveau des designs que de l’animation, et des scènes d’action de très bonne facture ainsi qu’un rythme très soutenu du récit tout le long de l’intrigue…

Bref, cette production démontre très bien que ce qui fonctionne à la perfection sur un média donné – le jeu vidéo – ne se transpose pas si facilement sur un autre – en l’occurrence, l’anime. Si les aficionados de la série originale vidéo-ludique ne voudront certainement pas le manquer, quitte à être déçus, les autres y trouveront à peine un divertissement honnête, pas plus : heureusement, c’est très court et ça tient facilement dans une seule soirée.

(1) voir la note de fin de billet pour plus de détails.

Note :

Cette OVA se déroule après les événements décrits dans le jeu vidéo Super Robot Wars: Original Generation 2 (Atlus Co. ; 2005) ; la suite de titres Original Generation de la série Super Robot Wars (Super Robot Taisen) a la particularité de présenter des personnages et des mechas spécialement créés pour l’ensemble d’opus ainsi nommés – au contraire des autres titres de la série SRW qui proposent des personnages empruntés à divers animes, comme Kouji Kabuto de Mazinger Z (T. Katsumata ; 1972) ou bien Amuro Ray de Mobile Suit Gundam (Y. Tomino ; 1979).

Super Robot Wars: Original Generation – The Animation, Jun Kawagoe, 2005
Bandai Entertainment, 2008
Trois épisodes, pas d’édition française à ce jour

Cette chronique fut à l’origine publiée sur le site Animeka

Publicités

0 Responses to “Super Robot Wars: O.G. – The Animation”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Entrer votre e-mail :


%d blogueurs aiment cette page :