Model Suit Gunpla Builders Beginning G

Visuel de promotion pour l'OVA Model Suit Gunpla Builders Beginning GAlors qu’il assiste à l’exposition du RX-78-2 Gundam grandeur nature, le jeune Haru Irei se voit encouragé par son père à choisir une maquette à construire. Mais le dernier exemplaire du RX-78-2 lui passe sous le nez et il prend à la place un tout nouveau modèle, le GPB-X80 Beginning Gundam. Il ne sait pas encore que ces premiers pas dans le Gunpla l’amèneront à participer à des « Gunpla Battles », un jeu de simulation virtuelle où les joueurs s’affrontent avec des avatars de leurs maquettes.

À travers ces épreuves et ces rencontres, ces affrontements et ces amitiés, Haru apprendra quelle est la véritable nature du Gunpla et tout ce qu’il coûte… mais aussi quel bonheur il peut apporter.

Model Suit Gunpla Builders Beginning G s’affirme comme un anime pour le moins atypique puisqu’il fait l’apologie du… Gunpla (1), cette discipline bien particulière qui consiste à construire des maquettes tirées d’un des multiples univers Gundam. On a vu des productions plus communes que ça.

Une doublement courte série – tout juste trois épisodes d’à peine un quart d’heure chacun – mais néanmoins aussi agréable qu’originale dans sa facture narrative, en plus de proposer une qualité d’animation bien soignée pour une production aussi peu conforme dans son concept de départ. Car les modélistes, ici, se câblent sur des espèces de simulateurs qui leur permettent de se livrer à un duel aux commandes de leur maquette reproduite à échelle « véritable » dans un décor virtuel : un rêve de modéliste en somme, et surtout ceux qui se livrent à du kitbash (assemblage d’un modèle à partir de pièces de plusieurs autres) ou bien, encore mieux, à du scratch-build (création de toute pièce d’un modèle entièrement personnel).

Si les prémisses du récit évoquent bien sûr un spot publicitaire de plus servant à inciter les jeunes d’aujourd’hui à collectionner les maquettes Gundam comme le firent leurs pères en leur temps, la suite de l’histoire s’oriente en fait bien plus sur la nécessité absolue de consacrer beaucoup de temps à un seul modèle plutôt que d’en assembler de nombreux à la chaîne – c’est-à-dire sans leur dévouer toute l’attention requise pour en faire de véritables pièces de collection, soit la définition même du Gunpla. Un parti pris qui surprend assez, mais surtout qui plaît beaucoup : il est en fait question ici de passion plus que de gros sous – et même si ces derniers restent bien sûr présents, au moins de manière sous-jacente.

Pour le reste, les mechaphiles purs et durs seront comblés par des scènes de combat très bien menées ainsi qu’une intrigue très respectueuse des principaux codes du genre – et ce, d’une manière d’autant plus surprenante que les affrontements se déroulent dans un univers virtuel… Bref, cette courte OVA s’affirme comme une véritable réussite : si vous êtes fans de mechas, vous pouvez y aller les yeux fermés ; les autres spectateurs, quant à eux, y trouveront une production bien assez atypique pour mériter une petite heure de leur temps.

D’ailleurs, et puisque les trois épisodes sont disponibles en ligne en VOSTA et en toute légalité sur Gundam.info, je me permets de les inclure dans ce billet (pour activer les sous-titres, cliquez sur le bouton « CC » qui apparaît à gauche du réglage de la résolution après le lancement de la vidéo) :

(1) abréviation de « gundam plastic kit », qui peut se traduire par « maquette plastique Gundam ».

Notes :

Au contraire de toutes les autres productions Gundam à ce jour, Model Suit Gunpla Builders Beginning G se déroule dans le Japon actuel et présente les mobile suits sous la forme de maquettes à construire au lieu de mechas.

Le GPB-X38-30 Forever Gundam de Boris Schauer est un modèle HG (pour High Grade) au 1/144 du RX-78-2 Gundam modifié avec des éléments de blindage externes et quatre funnels VSBR (Variable Speed Beam Rifle).

Le RX-93-ν2 Hi-ν Gundam GPB Color de Koji présente comme différence avec le modèle standard HGUC (pour High Grade Universal Century) au 1/144 qu’il est équipé de trois paires de Fin Funnels mobiles au lieu d’un seul.

Le GPB-04B Beargguy de Rina est un modèle HGUC au 1/144 du MSM-04 Acguy avec une tête et des bras qui lui donnent l’allure d’un ours en peluche.

Le GPB-06F Super Custom Zaku F2000 de Tatsu est un modèle HGUC au 1/144 du MS-06F2 Zaku II Type F2 modifié avec des éléments de blindage. L’armement consiste en un Deadend G Heat Hawk, une mitrailleuse Super Custom MMP-80 90mm et une mitrailleuse MMP-78 120mm, une dernière mitrailleuse montée sur l’avant-bras et un lance-missiles sur l’épaule. De plus, le Zaku F2000 a deux bras supplémentaires pour pouvoir manipuler tout son armement.

Le MSN-00100 Byaku Shiki de Kenta dans l’épisode 2 est un modèle HGUC au 1/144 du MSN-00100 Hyaku Shiki repeint en blanc. Le kanji du jouet original pour « Hyaku » (百) est ici remplacé par celui de « Shiro » (blanc) (白).

Model Suit Gunpla Builders Beginning G, Kou Matsuo, 2010
Pas d’édition boitier disponible à ce jour
Trois épisodes

0 Responses to “Model Suit Gunpla Builders Beginning G”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Entrer votre e-mail :


%d blogueurs aiment cette page :