WipEout 2097

Jaquette PAL du jeu vidéo wipEout 2097Il n’y a plus d’espace. Le monde se rétrécit… comme un raisin qui sèche.

D’est en ouest… du nord au sud… tu te retrouves face à ton ombre et à l’écho de tes pensées avant même de réaliser que tu étais parti.

Des paysages tracent des boucles dans l’espace, taillés dans la roche, découpés dans la glace. Des vaisseaux se troublent comme des traces de peinture jetées avec fureur. Des traces sur le globe. Bande sonore de tes rêves et de tes visions…

Ne t’attardes jamais sur le passé. Oublie ces jours humides et ternes.

Notre avenir est plein de couleurs. De vitesse. De bruit. Un avenir plein de…

De la jungle à la ville et au tréfonds de ton esprit. Secoue la tête et libère-toi.

Libère-toi.

Écran de menu du jeu vidéo wipEout 2097Comme son titre ne l’explique pas de la manière la plus claire, wipEout 2097 – connu aux États-Unis sous le nom de wipEout XL – fait suite à WipEout (Psygnosis ; 1995), premier opus de la série éponyme qui en compte huit à ce jour. Sa particularité ? Le pilotage d’engins antigravité et non seulement ultra-rapides mais aussi armés jusqu’aux dents… Situé en 2097, soit 45 ans après WipEout et plus de 60 ans après l’invention des dispositifs permettant de s’affranchir de la gravité, ce jeu de course futuriste permet de participer à la compétition internationale F5000 AG – Racing League qui, dans les grandes lignes, se différencie assez peu de la F3600 du titre précédent.

Screenshot du jeu vidéo wipEout 2097Avec ses six circuits, plus deux à débloquer, et ses quatre écuries, plus un cinquième qu’il faut lui aussi mériter, wipEout 2097 ne fait pas dans l’exhaustif et au lieu de ça en reste à ce qui fait toute la substance des jeux de course : la vitesse – pure et immaculée. Ici, les bolides filent si vite que le paysage se brouille, s’étiole et finit par disparaître ; au final, il ne reste plus que la piste, mince langue de béton et de bitume bardée de fer et de panneaux publicitaires clignotants, qui semble s’étirer à l’infini alors pourtant qu’elle ne fait que se mordre la queue. Et tout au bout de cette folie, la gloire ou la mort… mais aussi la foule du public en délire qui acclame son dieu.

Screenshot du jeu vidéo wipEout 2097Car wipEout 2097 se veut une ode à la vitesse mais aussi à la puissance, et ici la force s’exprime autant dans les chevaux des engins que dans leurs équipements – des armes à l’extrême sophistication pour la plupart, telles que mines et bombes, ou missiles et roquettes… Il ne s’agit pas seulement de dépasser ses adversaires, mais aussi de les détruire ; ou en tous cas, disons que cet arsenal aide beaucoup à les garder derrière soi. Si les véhicules transportent tout cet attirail dès le début de la course, il faut néanmoins le débloquer en passant sur des marques au sol pour pouvoir l’utiliser au moment judicieux – un petit aspect tactique appréciable…

Screenshot du jeu vidéo wipEout 2097Quant aux véhicules eux-mêmes, ils présentent chacun leurs caractéristiques. Accélération et vitesse de pointe, mais aussi stabilité et résistance – ou plutôt énergie, pour conserver le terme choisi par les développeurs : s’il tombe à zéro, vous êtes hors jeu. Selon vos préférences et votre style de pilotage, vous obtiendrez de meilleurs résultats avec certains qu’avec d’autres ; mais de toutes manières, il reste conseillé de changer régulièrement d’engin tout au long de la partie : des pistes se montrent plus dociles avec certaines machines. Il vous faudra aussi apprendre à utiliser les aérofreins, pour conserver la pleine maîtrise de votre engin.

Screenshot du jeu vidéo wipEout 2097Et puis il y a les circuits. Situés aux quatre coins du monde, ils traversent des usines désaffectées comme des parcs naturels, percent des montagnes ou survolent les rues de cités. Leurs circonvolutions et leurs reliefs enfiévrés vous apprendront que vous ne savez rien de la route : ils vous séquestreront, vous conditionneront, vous transformeront en leur petite chose… et vous en redemanderez. Au rythme des compositions techno des plus grandes figures du moment dans le domaine, vous arpenterez ces pistes névrotiques jusqu’au bout de la nuit – et même plus loin encore. Prenez juste garde à ne pas en toucher les bords.

Référence incontournable des jeux de course futuristes depuis plus de 15 ans, la franchise WipEout s’est enrichie un an à peine après la sortie de son premier opus d’une suite qui devait laisser une marque indélébile dans la licence comme dans le genre. Acclamé tant par le public que par la critique, wipEout 2097 reste encore à ce jour un des meilleurs volets de la série et une excellente introduction à celle-ci.

WipEout 2097
Psygnosis, 1996
Playstation, env. 10 €

– le site officiel de la série WipEout
– les musiques de CoLD SToRAGE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Entrer votre e-mail :


%d blogueurs aiment cette page :