Glassy Ocean

Jaquette DVD de l'édition japonaise originale du court métrage Glassy OceanLe temps s’était comme figé. Sur l’océan de verre, un vieil homme et son chat parcouraient les vagues aux mouvements à peine perceptibles pour aller à la rencontre des autres promeneurs dans ce pays étrange, quelque part sur la frontière entre le rêve et le merveilleux. Plus loin, une baleine jaillissaient peu à peu des flots, mettant tout un jour pour sauter avec grâce dans le ciel, alors qu’un peintre immortalisait son mouvement, toile après toile, au milieu de spectateurs qui contemplaient l’apparition…

Voilà une œuvre unique, comme une poésie sertie dans l’animation, illustrée à merveille par un style pur et limpide à la limite du minimalisme, où la frontière entre l’ordinateur et la main s’avère tout simplement invisible. Un voyage sans but ni mobile dans un pays des merveilles troublant de sérénité, habité par une douce musique aussi discrète qu’envoutante.

Une pure fantasy, dans tous les sens du terme…

Glassy Ocean (Kujira no Chōyaku), Shigeru Tamura, 1998
Indisponible hors du Japon
22 minutes

Cette chronique fut à l’origine publiée sur le site Animeka

0 Responses to “Glassy Ocean”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Entrer votre e-mail :


%d blogueurs aiment cette page :