Metal Conflict

Jaquette CD du jeu vidéo Metal ConflictAu XXIIIe siècle, l’humanité découvrit le moyen d’explorer les étoiles. Peu après, elle mit les pieds sur le monde d’Hedoth, une race extraterrestre à la technologie prodigieuse mais à présent éteinte pour des raisons inconnues. Derrière eux, l’Hedoth avaient laissé leurs installations et leurs machines de guerre à la sophistication inouïe et à la valeur marchande incalculable : alors, très vite, les trois plus grandes corporations de la Terre entrèrent en conflit ouvert pour la possession de cette puissance…

Suite aux immenses succès de Warcraft II: Tides of Darkness (Blizzard Entertainment ; 1995) et de Starcraft (même développeur ; 1998), les années 90 connurent un développement sans précédent du genre RTS, soit la Stratégie en Temps réel. De sorte qu’on vit apparaître un nombre toujours plus conséquent de productions dont l’intérêt variait considérablement d’un titre à l’autre : si la plupart d’entre eux se firent assez vite oublier, d’autres laissèrent une impression plus pérenne ; on peut citer parmi ces derniers le Metal Conflict du développeur Zono Inc. Et pourtant, entre la prépondérance des mechas et des mécaniques de jeu assez atypiques sous bien des aspects, celui-ci n’avait pas choisi la facilité.

Screenshot du jeu vidéo Metal ConflictAinsi, Metal Conflict proposait-il trois niveaux de jeu, et je veux dire par là trois niveaux de hauteur : au traditionnel plancher des vaches, il ajoutait un niveau supérieur, situé en orbite précisément, et un niveau inférieur, donc souterrain ; toute l’innovation tenait dans ce que ces trois niveaux de hauteur pouvaient communiquer entre eux, ce qui complexifiait beaucoup la partie en proposant des stratégies bien plus sophistiquées que la plupart des autres titres du genre. Ajoutée à ça la possibilité de choisir en cours de partie les différentes pièces de chacun des mechas fabriqués à l’aide des diverses technologies découvertes au cours de la mission en cours et des précédentes, et vous obteniez une jouabilité finale d’un niveau nettement supérieur à celui du RTS classique.

D’ailleurs, je n’ai pas pu le finir – mais j’admets volontiers que j’ai toujours eu du mal avec les RTS – de sorte que je ne pourrais pas vous en dire plus sur le scénario du jeu qui, pourtant, semblait assez intéressant : avec ses trois factions en lutte et ces trois frères de sang aux commandes de chacune d’entre elles, le potentiel narratif se montrait lui aussi bien plus sophistiqué que la moyenne ; alors, si les RTS sont votre truc, et si pour une raison ou pour une autre vous êtes passés à côté de Metal Conflict, vous pouvez encore vous rattraper…

Metal Conflict (Metal Fatigue)
Zono Inc., 2000
Windows, env. 25 € (occasions seulement)

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Entrer votre e-mail :


%d blogueurs aiment cette page :