Le Projet : teaser 3

cotcw_teaser04

cotcw_teaser05

cotcw_teaser06

Publicités

12 Responses to “Le Projet : teaser 3”


  1. 1 Epholys 1 février 2015 à 21:59

    Wow, magnifique ! Avec quels logiciels accomplis-tu tout ceci ?

    • 2 Guilhem 2 février 2015 à 18:45

      Merci beaucoup ! 🙂

      Je travaille sur 3DS Max pour le rendu final, avec des textures faites sur Photoshop et Corel Draw.

      Tu peux voir d’autres images sur mon site personnel, si ça te tente, ici même.

      Je suis en train de finaliser la démo de mon jeu en ce moment, qui doit normalement sortir d’ici la fin du mois…

      • 3 Epholys 3 février 2015 à 14:32

        Je suis impressionné, j’aime particulièrement le rendu dans le temple (?). Y a-t-il une manière de créer des jeux directement à part de 3DS Max (comme pour Blender), ou tu passes par un moteur physique tiers ?

      • 4 Guilhem 3 février 2015 à 15:26

        J’utilise RPG Maker, en fait, et précisément la dernière version, VX Ace. C’est un moteur 2D, ce qui fait que j’utilise les images que tu vois telles quelles, en tant que fonds d’écran destinés à suggérer une ambiance pour les scènes de dialogues, et la même technique pour les maps elles-mêmes, avec le personnage placé par-dessus à travers une sorte de surimpression – je t’épargne les détails techniques…

        RPG Maker est souvent mal vu en raison de sa surutilisation par des gens qui se contentent des assets de base, ceux fournis avec le logiciel et qu’on voit partout maintenant, mais pour peu que tu fasses l’effort de fabriquer du contenu custom, le résultat final prend de suite une autre gueule 🙂

        C’est une bonne solution pour des gens allergiques au codage et à condition de mettre de l’eau dans son vin au niveau graphique/visuel, pour toutes sortes de raisons que je t’épargnerais. Une démo est dispo si tu veux l’essayer.

      • 5 Epholys 4 février 2015 à 13:43

        Ne te sens pas obligé d’épargner les détails techniques, ce sont justement eux qui m’intéresse ! Étant donné que mon approche est diamétralement opposée (C++ et SFML, de la programmation pure et dure), je suis curieux de voir les possibilités et limites des logiciels comme RPG Maker.

        Sinon, un détail m’interpelle : risque-t-il d’y avoir un léger problème de perspective concernant le mélange entre la 2D du jeu et la 3D des décors ?

      • 6 Guilhem 4 février 2015 à 18:53

        Non, car les maps dans RPG Maker utilisent une fausse perspective : en fait, cet éditeur sert à créer des RPG dans le style console et old school des années 80-90, des titres comme les premiers Final Fantasy en gros où il n’y a pas de véritable perspective et où le personnage se déplace sur une grille suivant des mouvements perpendiculaires – pour arriver à un résultat compatible avec ce moteur, j’utilise des caméras en projection orthographique, si ça te dit quelque chose…

        Sinon, pour les aspects techniques, RPG Maker utilise un langage de prog appelé Ruby et qui permet d’exploiter le moteur jusqu’à la création de son propre système de combat par exemple. Pour en revenir à ces détails techniques que je voulais t’épargner, j’utilise mes images 3D comme parallaxes qui sont disposées en fond et sur lequel le personnage se déplace ; je dispose sur un calque les éléments du décor situés à l’avant-plan et derrière lesquels le personnage disparaît quand il passe derrière eux ; sur un troisième calque je place les ombres qui permettent de reproduire des effets de profondeur ; et sur un quatrième les effets de lumière tels que halos lumineux autour des lampes et rayons du soleil. Ceci n’est pas possible dans le moteur lui-même mais en utilisant un script spécial.

        De la même manière, un autre script me permet de faire en sorte que le personnage laisse des traces dans la neige, alors qu’un troisième donne à des sentinelles un comportement qui déclenche un combat quand le joueur passe trop près d’elle et se fait repérer… Énormément de choses sont possibles tant que tu ne t’aventures pas du côté de la 3D en temps réel, une chose que ce moteur ne permet pas de faire du tout, même si certains ont tenté avec plus ou moins de succès d’implémenter un mode 7 comme sur la SNES.

        Pour le reste, et à moins de te pencher dessus toi-même, c’est difficile de t’en dire plus : je suis graphiste au départ et les scripts que j’utilise sont codés par d’autres personnes qui donnent aux makers la possibilité de les utiliser dans leur projet donc, bon, voilà… 🙂

      • 7 Epholys 5 février 2015 à 14:57

        Merci pour toutes ces informations ! Je ne pensais pas que RPG Maker était aussi complet, particulièrement avec les extensions. Je n’ai pas grand chose à rajouter à ce sujet : ma curiosité est satisfaite. Sauf si tu souhaites en savoir plus sur mon approche. Dans ce cas, je serai ravi de répondre à tes questions

        Sinon, sauf si cela en dévoile trop, pourrais-tu me parler plus en détail de ton jeu ? Tu a créé une cartographie, j’en déduis donc que l’univers derrière est élaboré…

      • 8 Guilhem 6 février 2015 à 19:48

        Je ne dirais pas que l’univers est élaboré mais bon, j’imagine que ça dépend des points de vue. En fait, la démo est presque prête et doit sortir d’ici quelques semaines, mais j’ai déjà release deux proto de test qui m’ont permis d’obtenir des retours ; si ça t’intéresse, il y a un topique de présentation du projet ici, avec une description succincte de l’univers, des personnages principaux et du scénario, ainsi qu’un lien de download :
        http://www.rpgmakervxace.net/topic/27111-chronicles-of-the-crystal-wars-proof-of-concept/#entry188991

        Quant à ton approche, tu peux toujours m’en parler si tu le souhaites, oui : je serais ravi d’en savoir un peu plus 🙂

      • 9 Epholys 8 février 2015 à 08:58

        Hm, j’ai regardé un peu ce que tu as décrit à propos de l’histoire, et je pense que, bien que classique en apparence, elle possède du potentiel, plus précisément avec ce qui se trouverait en dessous de l’île flottante. De superbes retournement de situations sont à exploiter.

        Sinon, j’ai (rapidement) testé ton jeu et j’aurais quelques remarques.
        Tout d’abord, je suis impressionné par l’avancement de ton jeu : bien que tu le décrives en alpha, il est déjà bien plus qu’un simple squelette ! Ensuite, mon temps de jeu ne me permets pas de donner un avis complet, mais le début ressemble bel et bien à un jeu final. Ensuite, j’aurais un petit reproche au niveau graphique : tes magnifiques rendus sous 3DS Max sont parfaits pour les combats, mais je les ai moins appréciés lorsqu’il s’agissait des dialogues : j’ai plus l’habitude de voir les personnages à l’écran lors de ceux-ci. Enfin, un petit détail : je trouve que tes personnages ont des stats bien trop hautes pour un début de jeu. Il s’agit d’une préférence personnelle, mais j’apprécie le ressenti de progression dans un jeu vidéo, et à moins de faire grimper le tout vers des nombres astronomiques, des caractéristiques trop élevées au départ peut avoir l’effet inverse.

        Voilà. Encore une fois, je n’ai qu’éraflé la surface du jeu, je ne peux pas te donner d’avis plus élaborés que ceux-ci.

        Au niveau de mon approche, elle est complètement opposée à la tienne : j’adore commencer tout depuis zéro. Ceci, avec mon amour de la programmation, m’a fait partir presque de rien : je n’utilise qu’une seule petite mais puissante librairie (l’équivalent pour toi d’un ensemble de scripts) multimédia : SFML. Sinon, pour mon jeu en création, dont tu peux suivre la progression sur mon blog, j’ai tout codé, y comprit le moteur physique. L’avantage par rapport à tes méthodes est l’immense flexibilité : littéralement tout est possible, je n’ai aucunes limites dans la conception. En contrepartie, l’effort à fournir et surtout le temps passé est beaucoup plus grand, et je ne pourrais pas aboutir à une œuvre comme la tienne avant de nombreux mois.

      • 10 Guilhem 10 février 2015 à 03:21

        En effet, on dirait bien que tu n’as pas choisi le chemin le plus facile, alors je te souhaite bon courage 🙂

  2. 11 Krukru 25 mars 2015 à 02:28

    Elles sont jolies tes images mais pourquoi ne pas montrer du in-game? 🙂
    Surtout que ce que tu fais est très bien, en parlant de ça, où en est l’avancement du projet et est-ce-que tu recrute ou a besoin d’un avis extérieur ? 🙂


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Entrer votre e-mail :


%d blogueurs aiment cette page :