Pheus and Mor

Pheus_and_MorPeut-être en raison de son emphase sur le divertissement et la distraction, le jeu vidéo n’aborde presque jamais des thématiques graves et encore moins douloureuses. Il en découle des récits souvent simples, dont les protagonistes présentent peu de caractère voire pas du tout, et à la charge émotionnelle pour le moins réduite si ce n’est inexistante. Hormis pour le tout dernier aspect que je viens d’évoquer, celui de l’émotion, un élément qui atteint ici des sommets, Pheus and Mor correspond tout à fait à cette description succincte – comme quoi on peut faire simple et court sans oublier ce qui reste le principal objet de l’Art…

Pour le reste, il s’agit d’un titre sans prétention aucune, aux mécaniques sommaires mais néanmoins accrocheuses et illustrées par une réalisation tant picturale que musicale à l’efficacité redoutable. Votre but ? Guider le jeune Pheus et son chien Mor à travers 10 niveaux où votre astuce comptera plus que votre dextérité, et ceci afin de savoir pourquoi nos deux héros se trouvent prisonniers de ce monde aussi étrange que dangereux.

Si la perspective de devoir sortir votre mouchoir à la fin de la partie ne vous effraie pas…

C’est sur Kongregate que ça se passe…

2 Responses to “Pheus and Mor”


  1. 1 VpV 3 mai 2015 à 14:22

    Très sympathique. Rien que pour le dernier « puzzle », celui des credits, ça vaut le coup : l’énigme la plus simple se met au service du récit et se révèle être la plus chargée de sens.

    (Pas de larmichette, mais un petit pincement quand même).


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Entrer votre e-mail :


%d blogueurs aiment cette page :