Posts Tagged 'Satoshi Urushihara'

Legend of Lemnear

Jaquette DVD de l'édition américaine de l'OVA Legend of LemnearLemnear est une jeune guerrière errante. Depuis que son village et sa famille ont été massacrés par les hordes de mort-vivants du magicien noir Gardein, elle est obsédée par la soif de vengeance. Sa quête de justice la mènera dans une ville où un vieux sage lui fera des révélations bien surprenantes sur son destin et le pouvoir fabuleux du « Champion d’Argent » qui dort en elle. Un pouvoir absolu que convoite d’ailleurs le Seigneur Noir à qui Gardein, justement, appartient corps et âme…

Legend of Lemnear est l’archétype de l’heroïc fantasy classique : manichéen et simple, sans scénario ni aucune profondeur psychologique, et essentiellement basé sur des scènes d’action ainsi qu’un érotisme facile qui frise le porno par moments. En gros, une belle merde… Et pourtant, on se prend au jeu. Le prologue se montre efficace pour placer le spectateur dans l’ambiance, mais sans longueurs pour autant, ce qui est pour certains le point fort de cet anime alors que pour d’autres c’est sa plus grosse faiblesse – quand on vous dit qu’il ne faut jamais écouter les critiques…

À la décharge de Legend of Lemnear, on peut citer sa qualité d’animation ainsi que ses designs qui sont dans l’ensemble assez bien barrés pour l’époque et raviront les nostalgiques des 80s (ne vous cachez pas, je sais que vous êtes nombreux…), mais aussi le personnage principal qui reste attachant malgré le cliché (surtout à cause du cliché à vrai dire…), ainsi que le méchant final qui ne fait pas rire, il faut bien l’admettre, surtout quand on connait son histoire car celle-ci est bien tragique à sa façon.

Mais le problème principal de cette OVA reste bien sûr sa longueur : pas évident d’écrire une histoire intéressante sur un thème aussi éculé que celui-là dans un timing d’à peine 45 minutes (1), car la plupart des quelques pistes plus ou moins originales qui auraient mérité de se voir développées n’y trouvent pas la place qu’il leur faut – et c’est dommage…

Pour aficionados du genre de préférence : ils ne seront probablement pas déçus. Les autres pourront toujours y jeter un coup d’œil, par curiosité : ça ne leur prendra pas beaucoup de temps de toutes façons.

(1) à noter que le scénariste de cette adaptation est le même que celui du manga original.

Note :

Cette OVA est tirée du manga éponyme de Kinji Yoshimoto et Satoshi Urushihara, disponible en trois volumes chez Pika.

Legend of Lemnear, Kinji Yoshimoto, 1989
Central Park Media, 2004
45 minutes, pas d’édition française à ce jour

Cette chronique fut à l’origine publiée sur le site Animeka

Publicités

Entrer votre e-mail :

Publicités